22/03/2015

L'heure est à l'hésitation lundi sur les marchés d'actions européens

Après s'être pour la plupart hissés jusqu'à de nouveaux plus hauts annuels hier soir, les principaux indices de référence du Vieux Continent évoluent dans grande tendance autour de leurs points d'équilibre. Les scores s'étagent entre -0,3% sur le FTSE100 de Londres, incapable de préserver le seuil des 4400 points, et +0,4% sur l'AEX d'Amsterdam.


Aucune donnée statistique américaine ne viendra troubler le calme ambiant cet après-midi.



De ce côté-ci de l'Atlantique, Eurostat a indiqué à la mi-journée que les prix à la production industrielle en zone euro avaient progressé de 0,1% au mois d'octobre, enregistrant en rythme annuel un gain de 0,9%. Hors énergie, ils restent stables sur un mois et progressent de 0,2% sur un an.

L'Office statistique des Communautés européennes a par ailleurs fait le point sur le chômage au mois de novembre, inchangé à 8,8% de la population active de la zone euro au mois de novembre, contre 8,5% un an auparavant.

Alors que le britannique Scottish & Newcastle a dévoilé ce matin ses résultats semestriels, on se penchera sur le segment brassicole.

Au titre des six premiers mois de son exercice S&N a réalisé un chiffre d'affaire de 3304 millions de livres sterling, en hausse de 17% en rythme annuel, pour un EBITDA de 510Mls£ (+16%) et un bénéfice d'exploitation de 411Mls£ (+14%).

Le groupe s'attend à dégager sur l'ensemble de l'année civile des résultats conformes aux attentes des analystes, perd 0,1% et devrait être marqué par des conditions de marché 'raisonnables'.

L'action Scottish & Newcastle grimpe de 0,3%, tandis que SABMiller est stable à 587,5 pence. Interbrew se replie de 0,4% à Bruxelles, tandis que Carlsberg grimpe de 0,4% à Copenhague.

Les technologiques sont mitigées, comme le prouvent les scores de STMicroelectronics (-1,6%) et Infineon (+1,3%) du côté des semi-conducteurs, ou SAP (+0,2%) et Sage (-0,8%) aux logiciels. Sage a dévoilé un chiffre d'affaires annuel de 560,3Mls£ (+1,6%), pour un bénéfice d'exploitation de 155,9Mls£ (+13,2%) et un bénéfice imposable de 151Mls£ (+16,9%).

Publié dans Economie |

Les commentaires sont fermés.