28/10/2013

La mode yachting a le vent en poupe

Jet-set, Riviera, Portofino... Les références dorées ne manquent pas qui inspirent la mode de l'été. Dans cet univers luxueux, joyeux ou feutré, les tenues de bord de mer se font élégantes et dessinent une silhouette masculine très distinguée.
Et si vous larguiez les amarres? Le nez au vent, la peau dorée par le soleil, enivré par les embruns. Le vent claque dans les voiles, les vagues bercent le bateau, et le style répond allègrement à l'appel du grand large. De la rayure blanc bleu, des cabans, des marinières, inondent ainsi les collections. Comme chaque été, direz-vous? Oui et non.



Certes, les influences nautiques existent depuis belle lurette dans le vestiaire masculin.

 

Elles reviennent tant et si bien que certaines marques en font leurs basiques d'été. Tels Corneliani ou Ermenegildo Zegna. Cette marque italienne sponsorise d'ailleurs depuis vingt-cinq ans la course de voiliers de Portofino (dont la prochaine session se déroulera du 14 au 16 mai). Une ligne spécifique, inspirée de cet événement, est éditée et renouvelée d'année en année, côté style et au gré des innovations techniques. D'autres maisons n'ont pas hésité à lier leur image à des courses de voiliers, comme Louis Vuitton, Prada ou, l'an dernier, Hugo Boss. Et ont misé chacune sur une collection bien spécifique à cette occasion.

Néanmoins, pour cette fois, il est moins question de sport que de style. Exit ainsi le look surfer sorti des eaux claires hawaïennes qui agitait la mode l'an dernier.

 

La silhouette adopte une allure chic et smart, volontiers jet-set. Un esprit yachting souffle sur la mode et prône un art de vivre doux et raffiné. Où l'on vaque à d'indolentes occupations: ici un drink, là une partie de backgammon, et partout des hommes en blazer chiquissime, avec ou sans blason, des petits blousons aux teintes claires, des chaussures de bateau travaillées dans les plus beaux cuirs, sans oublier les pantalons à pont au repassage impeccable.
«Après dix années de tenues «loose», déglinguées, déchirées, de tee-shirts informes et de pantalons avachis, il fallait s'attendre à ce revirement, qui plébiscite un style net et distingué», relève Françoise Serralta, planeur stratégique au bureau de tendances Peclers Paris. Et de noter que, même dans les écoles, les professeurs sont de en plus regardants sur les vêtements portés par leurs élèves: venir en cours habillé d'un jogging passe, dans certaines écoles, pour une incorrection majeure.

De même, on se rappelle l'affaire du string, qui avait fait parler de lui l'an dernier, et pour cause, en s'échappant du pantalon des adolescentes. «L'attitude, la rigueur et le maintien sont des valeurs en hausse actuellement, continue Françoise Serralta. On remarque d'ailleurs un certain retour à l'uniforme et aux habits d'apparat. Cette tendance devrait se poursuivre l'hiver prochain, version look d'instituteur ou pour les juniors dans le style collège.»

Pour l'heure, l'esprit yachting flirte avec le charme sexy de la bourgeoisie et s'inscrit parfaitement dans la mouvance rétro chic des années 20 à 50 qui influencent la mode depuis l'hiver dernier. Une mode à réinterpréter, bien sûr, sous peine de paraître vieillot. Comme en témoigne Nathalie Millereau, directrice adjointe du département achats au Lafayette homme. «L'an dernier, la mer inspirait la mode par les détails techniques de tenues sportives. Cette saison, l'alchimie est plus subtile et repose avant tout sur l'art de composer son propre look en mixant des tenues inspirées du yachting avec d'autres pièces qui n'ont rien à voir, ce qui permet de moderniser l'ensemble.»

Publié dans Shopping |

Les commentaires sont fermés.